A la veille du “grand débat”…

Publié dans Non classé le 1 mai 2012

Le fait d’être autorisé par la république signifie-t-il qu’un parti tient des propos et défend des idées républicaines ? Décidément, les amalgames de toutes natures vont bon train… Le parti national socialiste (Nazi) était un parti reconnu par la République de Weimar… Un petit rappel qui ne fait pas de mal : http://www.ushmm.org/wlc/fr/article.php?ModuleId=227.
Il pourrait être intéressant de comparer les propos et les postures de Hindenburg et celles de certains responsables d’ici et maintenant…
Bien sûr on est enclin à croire ce que nous dit Emmanuel Todd lorsqu’il montre que, sur la longue durée, le socle du FN ne dépasse pas 10 % et que ce ne sont que quelques poussées de fièvre qui le font monter à 17/18… Tout de même, il y a des virus qui pourraient persister si, plutôt que de la combattre, on entretient, voire inocule, la maladie.

Au moment où l’on va encore nous expliquer que tout est la faute à “quatre années de crises sans précédent”, aura-t-on la présence d’esprit de demander quelles valeurs, quels choix, quelles décisions, quels acteurs ont provoqué cette crise ?
Qui se souviendra et rappellera qu’un certain candidat de 2007 se proposait, dans de vibrants discours, de développer en France le système des prêts hypothécaires à l’américaine, “formidables outils financiers” dont quelques économistes avisés (notamment bien sûr Paul Jorion) avaient pourtant, dès 2005, prédit le prochain et terrible effondrement…